À propos

cropped-decem-2012.jpg

  • Maître de conférences hors classe en histoire contemporaine à l’Université du Mans
  • Responsable du Master Patrimoine et Développement local (Département d’Histoire, Le Mans)
  • Membre du TEMOS (Temps, mondes, sociétés, CNRS-UMR 9016)
  • Co-président, avec Annette Becker, du comité scientifique du projet d’inscription des sites de mémoire de 1914-1918 au patrimoine mondial de l’UNESCO (2013-2020)
  • Membre de l’équipe de direction du projet FAMAH (La fabrique de la Mémoire : Arts et Histoire » (labellisé par la Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin) (2015-2020)
  • Conseiller historique d’Ardenne Métropole (2017-2020), pour les commémorations de 1918 et 1870
  • Conseiller historique de la Ville du Mans (depuis 2018)
  • PEDR 2015-2018 et 2019-2022
  • Prix de l’Aéro-Club de France 2017
  • Prix Territoria/bronze, catégorie culture (Ministère de la cohésion des territoires) avec l’équipe d’Ardenne Métropole pour le cycle commémoratif  2018

Contact : Stephane.Tison@univ-lemans.fr

Spécialiste des guerres de 1870-71 et 1914-1918, j’étudie les traumatismes de guerre sous l’angle collectif (commémorations) et individuel (traumatismes psychiques) et m’intéresse à l’interface entre les imaginaires guerriers et pacifiques.

Mes recherches concernent principalement les conséquences des conflits et l’interface guerre-paix au cours de la période 1870-1940. Grâce à une approche croisant l’histoire et d’autres sciences humaines (anthropologie, psychologie, sociologie), il s’agit en particulier de mieux comprendre la mémoire de ces conflits et des représentations de la guerre dans la population française et dans les milieux militaires.

L’entrée en guerre et la sortie de guerre sont étudiées de façon à appréhender l’influence d’un traumatisme de guerre sur les individus et les groupes sociaux.

L’interface entre la guerre et la paix est étudié également du point de vue de la diffusion des idées pacifistes dans la société française, dans la façon dont l’armée, la guerre, le militaire sont représentés dans des sociétés en paix.

Je m’intéresse plus généralement à l’histoire culturelle de la Belle Epoque et notamment à l’histoire culturelle de l’aviation pionnière.

Retrouvez mes conférences et expositions en ligne :  onglet « Ressources internet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s